Agriculture

Ce que coûtera le ’’nouveau’’ système de contrôle et de certification phytosanitaire

Publié le mercredi 14 novembre 2018, par Yiago Nazzarrio

On sait depuis hier mardi que le projet de renforcement du système de contrôle et de certification phytosanitaire des fruits et légumes va coûter la somme de 478 millions de FCFA.

Les précisions sont données par le ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de l’Hydraulique villageoise, le colonel Ouro-Koura Agadazi, au cours de la cérémonie officielle de lancement dudit projet devant plusieurs personnalités.

Ce programme a pour objectif, comme son nom l’indique déjà clairement, de renforcer le cadre réglementaire et institutionnel de contrôle et de certification phytosanitaire de manière à rendre compétitif les fruits et légumes produits au Togo. Ce qui boostera leur vente à l’extérieur.

« Le projet va permettre aux acteurs de la filière de comprendre les exigences en matière de critères d’acceptation des produits, les bonnes pratiques à appliquer afin d’assurer la qualité des produits », explique Tchalla Kaziya, son coordonnateur.
En effet, ajoute-t-il, la vérification formelle « va permettre également à l’autorité compétente (la Direction de la protection des végétaux, NDLR), de se mettre à niveau en matière de contrôle phytosanitaire afin que les produits qu’elle certifie, ne souffrent d’aucune insuffisance sur les marchés ».