Santé

Covid-19/ L’OMS prudente face au vaccin russe

Publié le mercredi 12 août 2020, par Leader

Suite à l’annonce du président russe Vladimir Poutine ce mardi 11 août concernant un vaccin de la Russie, " le premier vaccin contre le nouveau coronavirus qui donnait une immunité notable", l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a immédiatement réagi. L’institution mondiale appelle à la prudence à l’annonce de la mise au point du vaccin contre la Covid-19, rappelant que la "pré qualification" et l’homologation d’un vaccin passaient par des procédures rigoureuses.
"Nous sommes en étroit contact avec les Russes et les discussions se poursuivent. La pré qualification de tout vaccin passe par des procédés rigoureux", a souligné Tarik Jasarevic, le porte-parole de l’OMS, lors d’une visio-conférence de presse.

A ce jour, 26 candidats de vaccin sont au stade des essais cliniques.

Avec l’OMS, tout vaccin homologué a subi des tests rigoureux lors de multiples phases des essais avant son homologation et il est régulièrement réévalué après la mise sur le marché. Les scientifiques surveillent aussi constamment les informations en provenance de diverses sources pour déceler tout signal d’un événement indésirable susceptible d’être provoqué par un vaccin. La plupart des réactions sont en général mineures et passagères, comme un bras endolori ou une faible fièvre. Dans les rares cas de notification d’un événement indésirable sérieux, une enquête est immédiatement lancée.