Santé Togo/Lutte contre le sida sur le Corridor Abidjan-Lagos

Des journalistes constitués en réseau« Friendly »

Publié le mardi 21 mars 2017, par Leader

Afin de mieux assurer un meilleur et adéquat traitement des informations liées aux questions de violation des droits humains, de violences basées sur le genre et la prévention du VIH/Sida au sein de la communauté des professionnelles de sexe et des hommes ayant des rapports sexuels avec les hommes, il est constitué ce 21 mars un réseau de journalistes dénommé « Friendly ».
Cette rencontre de discussions et d’échanges sur le sida entre journalistes et directeurs de publication est organisée par le Réseau des associations des personnes vivant avec le VIH/sida au Togo (RAS+Togo). Le réseau « Friendly » est appelé à axer son intervention sur le corridor Abidjan-Lagos en :
- expliquant les données relatives aux droits humains des populations clés qui sont professionnelles de sexe et des hommes ayant des rapports sexuels avec les hommes ;
- identifiant les différentes formes de violences basées sur le genre ;
- procédant à un meilleur traitement des informations liées aux professionnelles de sexe et des hommes ayant des rapports sexuels avec les hommes dans le cadre de la violation des droits humains et de la violence basée sur le genre.
Selon Augustin Dokla, président de Ras+Togo, « l’heure est à la sensibilisation afin de lutter efficacement contre le sida d’une part et la stigmatisation et la discrimination dont font l’objet les professionnelles de sexe et des hommes ayant des rapports sexuels avec les hommes. »