Droits de l’homme Enlèvement de Johnson Assiba du Rejadd

Des OSC protestent et promettent des actions concertées

Publié le dimanche 8 avril 2018, par Leader

Arrêté le 4 avril dernier en pleine circulation et sans convocation, Johnson Assiba, président du Réseau des Jeunes Africains pour la Démocratie et le Développement (Rejadd) croupit actuellement à la prison civile de Lomé après son passage au Service de renseignement et d’investigation (Sri). Ce samedi, six organisations de la société civile (OSC) ont exprimé leur ras-le-bol face à la presse et promettent d’autres actions pour la libération de leur camarade.
Elles se sont également insurgées contre l’arrestation du Pr David Dosseh et de Ayao Gbandjou, respectivement porte-parole et membre du Front Citoyen ‘’Togo Debout’’. Pour cause, les autorités n’ayant pas autorisé le meeting organisé ce samedi par ce regroupement des OSC, ont fait feu de tous bois pour l’empêcher, d’où cette interpellation.

Déclaration des OSC relative à l’arrestation de JOHNSON Assiba, président du REJADD
Nous, Organisations de la Société Civile (OSC), sommes profondément indignées suite à l’enlèvement du camarade Johnson Assiba, président du Réseau des Jeunes Africains pour la Démocratie et le Développement (REJADD), enlèvement intervenu ce mercredi 4 avril 2018 alors que celui-ci vaquait à ses occupations. Nous sommes d’autant plus inquiètes eu égard aux conditions peu orthodoxes dans lesquelles cette privation de liberté est intervenue.
S’il est évident que lorsqu’on est en face d’un vulgaire bandit, une convocation préalable pour comparution provoquerait sa fuite, le cas d’espèce ne saurait être identique à celui-là vu la responsabilité dont fait preuve Assiba Johnson dans l’exercice de sa profession de défenseur des droits humains.
Notre accompagnement dans le processus de démocratisation de notre pays ne pourrait être possible dès lors que nous serons toujours en face à des pratiques humiliantes, désobligeantes entretenues à dessein et qui rament à contre courant par rapport aux principes d’un État de droit.
Si les multiples publications des institutions internationales présentes au Togo relatives à la situation des droits humains suscitent tout simplement une contestation de la part des autorités lorsque celles-ci les jugent en déphasage avec la réalité, le rapport du REJADD ne saurait se soustraire à cet exercice surtout que cela s’est fait en toute responsabilité.
Ce vendredi, déféré par devant le doyen des juges d’instruction après avoir purgé sa garde-à-vue, Johnson Assiba est inculpé pour "outrage aux autorités publiques et diffusion de fausses nouvelles." A l’issue de cette rencontre en présence de ses conseils, il a été placé sous mandat de dépôt en attendant la suite de la procédure.
D’autres informations font état de ce que la cosignataire dudit rapport incriminé est également recherchée.
En tout état de cause, ces procédures étant en rupture de banc avec la logique démocratique, nous demandons la libération inconditionnelle de Johnson Assiba et l’arrêt de poursuite enclenchée à l’endroit de tout défenseur des droits humains impliqué dans la rédaction dudit rapport.
Au demeurant, le meeting de sensibilisation organisé par le Front Citoyen ‘’Togo Debout’’ a été empêché avec l’enlèvement ce samedi 7 avril sur les lieux de la manifestation du Pr David DOSSEH et Ayao Gbandjou, respectivement porte-parole et membre de cette coalition de la société civile engagée dans la lutte démocratique pour le changement. C’est la preuve que la situation sociopolitique prend de plus en plus de coups aux conséquences périlleuses non seulement pour les défenseurs des droits humains et la classe politique, mais aussi pour l’ensemble de la population togolaise.
Tout en souhaitant un prompt retour à l’ordre pour la paix, nous exhortons tous les acteurs à faire preuve de responsabilité dans leurs actions afin d’évité le chaos pour notre pays.
Fait à Lomé, le 07 Avril 2018
Ont signé :
- Novation Internationale:Louis Rodolphe Efoé ATTIOGBE
- Nouveau Citoyen:Espoir Amevi Dodji KOUDJODJI
- Solidarité planétaire:Yawo KLOUSSE
- CRAPH:Dosseh SOHEY
- Ton de la Jeunesse Patriotique:NUKUNU Yao
- AJAAH:GNAKEY Evrard