Société

Komi Aziangbédé : « On est obligé de vivre ensemble »

Publié le mardi 10 avril 2018, par Yiago Nazzarrio

Bien qu’un peu loin de son pays, le Secrétaire général de la diaspora togolaise au Burkina Faso ne manque jamais l’occasion d’appeler ses compatriotes à la paix dans un pays où la situation politique est actuellement tendue.

« On est dans une dynamique de consolidation de la paix dans notre pays, le Togo. Se rencontrer est idéal pour nous, pour diffuser le message de paix et de cohésion sociale dont le pays a plus besoin aujourd’hui ». C’est par ces mots que Komi Aziangbédé martèle la nécessité pour les Togolais de vivre ensemble sur sa page facebook.

Le Secrétaire général de la diaspora togolaise au Burkina Faso est convaincu que « Si nous restons inactifs pour préserver la paix et la cohésion sociale au Togo, nous aurons failli à notre mission ».

Désormais, appelle-t-il, « Nous ne devons plus dormir sur nos lauriers, on doit entretenir la paix, s’entendre, se parler, se comprendre pour avoir une force inébranlable et faire face à toutes les situations qui compromettent la paix ».
Par ailleurs, ajoute-t-il, « On est obligé de vivre ensemble, on est complémentaire, cette complémentarité est basée sur la différence des gens ».