Société

La STT ne veut entendre raison que par sa plateforme revendicative

Publié le mardi 24 avril 2018, par Leader

Réunis en Assemblée Générale à Lomé le vendredi 20 Avril 2018, les responsables de la Synergie des Travailleurs du Togo (STT) ne se sentent pas concernés par l’accord signé jeudi dernier à la primature entre le gouvernement et les syndicats des enseignants, histoire de trouver une solution aux revendications des enseignants depuis quelques temps.

Pour cela, la STT, tout en félicitant les uns et les autres pour cet accord, décide de mettre en parenthèse ledit accord et lance les 25 et 26 Avril 2018, une nouvelle grève.

Pour Nadou Lawson-Oloukounle, coordinatrice de la STT : "ce protocole d’accord est sectoriel. Il doit être décortiqué par les fédérations des enseignants pour prendre connaissance de son contenu.
En plus ce protocole d’accord n’engage pas la STT. Donc, nous devons poursuivre notre plateforme revendicative jusqu’à obtention de satisfactions par rapport aux points relatifs au redoublement de la valeur incendiaire, l’indemnité de départ à la retraite et le soutien aux secteurs."

KPOWOADAN Yao