Santé Togo/ Fièvre Hémorragique à Virus Lassa

Le ministre invite la population à signaler les cas de suspicion

Publié le mercredi 16 janvier 2019, par Yiago Nazzarrio

Une rencontre avec la presse et le Ministère de la santé et de la protection sociale a été organisée par ledit Ministère ce mardi 15 Janvier à Lomé en présence de ses partenaires dont l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), pour éclairer la lanterne des uns et des autres sur la situation de la présence de la Maladie due au virus Lassa au Togo, ceci après le décès d’un cas confirmé dans le Doufelgou au nord du pays.

À cause de son caractère contagieux, les suspicions vont bon train entre la population au premier signe de manifestations de la fièvre hémorragique à virus Lassa chez un concitoyen. La dernière, c’est le cas d’une jeune fille de 20 ans en provenance du Nigeria ,qui pour rallier ses parents au Nord est décédée en cours de route suite à un vomissement de sang après avoir transitée par Lomé. Inhumée par ses parents sans qu’aucun examen n’a été réalisé, les autorités en charge de la santé par l’entremise de son premier responsable le Professeur Mustapha MIJIYAWA, déclare ce cas comme étant un cas suspect non confirmé. Toutefois même après inhumation, les mesures ont été prises pour désinfecter tout ce qui était en contact avec ce cas suspect avant et après son décès. Quand aux individus avec qui elle était en contact sur le territoire national, un suivi est fait à travers des prises en charge.

Alors, les autorités invitent la population à ne pas céder à la panique car les dispositions sont prises pour intensifier la sensibilisation et intervenir promptement en cas d’un éventuel cas confirmé. Donc, tout cas de suspicion doit être signalé à toute formation sanitaire la plus proche en vue d’une intervention car cette maladie étant guérissable, seule une prise en charge plus tôt augmente les chances de guérison.

Comme comportements à adopter face à cette maladie de Fièvre Hémorragique à Virus Lassa, il faut entre autres se laver les mains de l’eau et du savon, bien protéger les restes d’aliments et les réserves de nourritures dans les maisons, adopter les mesures d’hygiène et d’assainissement de base pour éviter que les rongeurs ne pénètrent dans la maison ; éviter tout contact avec le sang, les selles, les urines, la salive et les vomissures d’une personne suspecte ou malade de fièvre virale hémorragique et enfin, ne pas manipuler le corps d’une personne décédée de Fièvre Virale Hémorragique en l’absence du personnel de santé.

La Fièvre Hémorragique à Virus Lassa est une maladie très contagieuse qui se transmet d’une manière directe du sujet malade au sujet bien portant par contact avec les liquides biologiques ( sang, vomissements, selles, urines) et par une manière indirecte par contacter avec les excréments des rongeurs.
Elle se manifeste par plusieurs signes comme, fièvre, maux de tête, fatigue, vomissements ou nausées, diarrhée, douleurs abdominales et ou saignements inexpliqués.

Charles YAO YAO