Santé

Togo/Covid-19/Encore 6 mois au gouvernement pour paralyser la propagation de la pandémie

Publié le mercredi 16 septembre 2020, par Leader

Réunis sous la présidence de Yawa Tségan ce mardi 15 septembre à l’Assemblée Nationale pour la 3ème séance plénière de la deuxième session ordinaire, les députés ont examiné deux (2) projets de loi notamment, le projet de loi portant prorogation du délai d’habilitation du gouvernement à prendre par ordonnance les mesures relevant du domaine de la loi et celui autorisant la prorogation de l’état d’urgence sanitaire au Togo.

Pour la loi d’habilitation votée il y a six (6) mois et qui arrive à terme ce 15 septembre, les députés ont voté pour une nouvelle prorogation de six (6) mois du délai d’habilitation du gouvernement à prendre par ordonnances les mesures relevant du domaine de la loi.
L’habilitation a procuré à l’administration des moyens nécessaires pour faire face à la propagation de la Covid19 tout en assurant un juste équilibre entre la préservation des libertés publiques, individuelles et la sauvegarde de la paix, la sécurité ainsi que la santé publique et de l’ordre constitutionnel.
Au cours de cette 1ère période d’habilitation, plusieurs actions ont été entreprises par le Gouvernement sous le leadership du Président de la République. Entre autres actions, la mise en place d’un organe interministériel de gestion de la crise sanitaire, de la force spéciale mixte anti-pandémie de 5000 hommes dont le rôle est de veiller à l’application des différentes mesures prises par le Gouvernement dans le cadre de la lutte contre la propagation de la pandémie, un Conseil scientifique Covid-19 qui donne périodiquement des avis sur l’état de la crise sanitaire, la mise en place d’un site officiel www.covid19.gouv.tg, etc.

Aussi, dans le but de permettre au Gouvernement d’assurer une flexibilité par rapport à l’allègement des mesures générales et d’adapter la lutte suivant l’évolution de l’épidémie, les députés ont à l’unanimité voté pour le projet de loi autorisant la prorogation de l’état d’urgence sanitaire au Togo.

Présent à l’Assemblée Nationale, le Chef du Gouvernement son excellence Komi Klassou tenant compte de la nouvelle donne avec le mois d’août qui a connu le plus grand pic, a sollicité et obtenu de la représentation nationale, la prorogation du délai d’habilitation en vue de prendre de nouvelles mesures ou de réajuster celles existantes contre la pandémie. En outre, il a obtenu la prorogation de l’état d’urgence sanitaire pour une période de six (6) mois. "Nous utiliserons les deux outils juridiques dans le but de continuer à lutter contre la covid-19. Nous invitons la population à ne pas baisser la garde, à continuer le respect scrupuleux des mesures barrières enfin de juguler la pandémie."

Il est à noter que la gestion par anticipation et structurée de la crise par le Gouvernement a été saluée par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), la Banque Mondiale et aussi l’ensemble des partenaires au développement auprès du Togo. Dans un rapport réalisé le 25 août dernier par le Conseil scientifique, à la date du 17 août 2020, le Togo est le pays de l’Afrique de l’Ouest à avoir enregistré le moins de cas confirmés de Covid-19 (1154 cas) et le moins de décès en nombre absolu (27). La létalité était estimé à 1,5% en Afrique de l’Ouest mais était de 2,3% au Togo.