Santé

Togo/L’OMS renforce les capacités de son personnel de la région d’Afrique

Publié le mercredi 27 septembre 2017, par Leader

Démarré ce lundi 25 Septembre à Lomé et ceci jusqu’au 30 Septembre prochain, l’atelier de renforcement de capacités sur la prise en charge de la malnutrition aigüe sévère dans les centres de santé, une initiative de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) regroupe le personnel de ladite institution venu de divers pays d’Afrique.

L’objectif dudit atelier est de renforcer les capacités des points focaux nutrition de l’OMS et développer leurs compétences pour soutenir les États membres dans la prise en charge de la malnutrition aigüe sévère autant dans les situations stables que pendant les urgences, et surtout, réduire et maintenir d’ici à 2025 la prévalence de sous-nutrition aigüe à moins de 5%.
Les estimations de la sous-nutrition en 2016 ont marqué que 14,1 millions des enfants de moins de 5 ans sont atteints en Afrique, le seul continent où la malnutrition dépasse 5% notamment:environ 5,4% en Afrique Australe et 9% en Afrique de l’Ouest.
Le problème de la sous-nutrition s’expliquant majoritairement par les urgences humanitaires,l’OMS dans son rôle est appelée à mettre en place une expertise pour la prise en charge des patients hospitalisés souffrant de la malnutrition aigüe sévère.

Pour Lucile IMBOUA (photo), représentante de l’OMS au Togo, "le travail d’équipe et la collaboration inter-pays sera un appui pour atteindre les objectifs escomptés dans la prise en charge de la malnutrition aigüe sévère".

L’appui aux pays pour atteindre les six cibles en nutrition de l’assemblée mondiale de la santé pour 2025 est un objectif majeur de l’unité nutrition OMS.

KPOWOADAN Yao