Economie

Togo/ Le siège d’Africa coworkers officiellement inauguré

Publié le mardi 29 mai 2018, par Leader

Grâce à l’appui financier de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) à travers le programme de promotion de l’emploi par l’entrepreneuriat chez les jeunes et les femmes en Afrique subsaharienne francophone, les responsables de l’Africa Coworkers ont inauguré ce vendredi 25 Mai 2018 à Lomé, leur siège en vue de poursuivre dans de bonnes conditions leur accompagnement aux jeunes entrepreneurs dans la réalisation de leur rêve à travers une autre manière de faire l’entrepreneuriat.

Installé depuis environ une dizaine d’année, l’Africa Coworkers exécute le coworking qui est l’art de pouvoir mettre ensemble les forces en vue de développer des projets d’entreprises et aussi, l’économie collaborative.

Ce cadre désormais agréable et bien aménagé est le premier espace coworking du Togo. Ledit espace ouvert à tout jeune entrepreneur désireux démarrer son idée d’entreprise sans pour autant se perdre dans de gros budget a déjà en son sein vingt start up dans tous les domaines, entre autres : le tourisme, le E-commerce, le E-learning, le recyclage, le TIC, etc.

" Avec l’Africa Coworkers, non seulement l’entrepreneur a accès à notre expertise, mais aussi, d’un espace de travail équipé de connexion internet ; bref l’essentiel de ce qu’il faut pour le développement paisible de son entreprise avec les autres collègues", a déclaré Tchably Mipagyendou, Coordonnateur de Africa Coworkers.

Depuis l’installation du concept ecoworking, plus de mille entrepreneurs ont déjà bénéficié de l’accompagnement de Africa Coworkers par des formations , échanges et conférences

Pour Agossou Honfo, attaché de programme, au regard de l’engagement de Africa Coworkers, il a semblé important à l’OIF d’accompagner la structure à mieux grandir.

Dans l’avenir, les responsables d’Africa Coworkers comptent organiser un grand salon des entrepreneurs où ils réuniront tous ceux qui interviennent dans la promotion de l’entrepreneuriat, que ce soient des institutions étatiques tout comme du privées ; capitaliser sur les expériences pour accompagner les jeunes entrepreneurs.

Entre autres actions à mener, construire un réseau d’investissement pour assurer un financement aux porteurs de projets, mettre l’accent sur le collaboratif en créant des programmes de force commune, et surtout continuer par rechercher des partenaires financiers.

KPOWOADAN Yao