Politique

Togo/Manifestations politiques/kofi Yamgnane relève les atrocités et conseille les FAT

Publié le mardi 7 novembre 2017, par Leader

Pendant ces événements dramatiques qui secouent notre pays depuis près de 2 mois, beaucoup d’images ont circulé sur les réseaux sociaux, prenant à témoin le monde entier. Certaines de ces images sont proprement indignes d’une armée républicaine ! Dégradantes pour l’Humanité ! J’ai vu des jeunes Togolais attachés en hauteur par les pieds, la tête en bas ; j’ai vu des jeunes Togolais attachés par les pieds et les poignets et suspendus à une poutre tenue à l’horizontale, le ventre vers le bas, le dos chargé de kilos de briques, pour briser à vie leur colonne vertébrale ; j’ai vu des jeunes Togolais battus avec des planches de bois cloutées...et tous ces actes sont accomplis par des soldats reconnaissables par leurs tenues.
J’ai reçu des messages qui me disent que les soldats sillonnent de nuit les villes de Kara, Bafilo, Sokodé ; qu’ils fracassent les portes des concessions privées pour en extraire des jeunes Togolais, les assassiner séance tenante d’une balle dans la tête ou bien les emmener pour les faire disparaître.
On me dit que les imams de Bafilo et de Sokodé ont été enlevés de nuit chez eux, pendant leur sommeil et que personne, pas même la famille, n’a plus eu de leurs nouvelles depuis lors.

On me dit que des milices protégées par nos soldats, infiltrent les manifestants et à coup de machettes, de révolvers, de matraques cloutées...blessent et tuent d’autres Togolais qui marchent pour uniquement demander le rétablissement de la Constitution de 1992.
Soldats togolais, est-ce ainsi qu’on maintient l’ordre républicain ?
Lorsque hypocritement Faure s’étonne de passer pour un dictateur sanguinaire ; lorsque hypocritement Faure crie : « ...plus jamais ça sur la terre de nos aïeux... », à qui croyez-vous qu’il s’adresse, dans son honnêteté légendaire ?

Soldats togolais, lorsque vous endossez fièrement votre tenue : treillis, rangers, béret rouge, vert, noir, ou sans couleur, képi ou casquette, savez-vous ce que signifient ces insignes qui vous distinguent des autres citoyens togolais ? Savez-vous que votre tenue vous donne un devoir singulier vis-à-vis de vos concitoyens : les protéger et défendre notre pays et ses frontières ?

Dans un pays démocratique, lorsqu’un citoyen se sent en insécurité, il se réfugie auprès du policier, du gendarme, du marin, de l’aviateur, du fantassin...qui se trouve à proximité, afin d’être protégé par lui. Dans une dictature, lorsque le citoyen aperçoit un homme en tenue de policier, de gendarme, d’aviateur, de fantassin...il prend la fuite.

Soldats togolais, pouvez-vous honnêtement dire aux Togolais, aux Africains et aux citoyens du monde sous quel régime vit le Togo, à cause de vous ?

Ne répondez surtout pas que vous exécutez les ordres reçus : un homme digne de ce nom, qu’il soit militaire ou civil, a le droit et le devoir de désobéir à un ordre idiot et inhumain.

Demain, lorsque les choses auront changé, c’est vous et vous seuls qui comparaîtrez devant la CPI ! Les donneurs d’ordre d’aujourd’hui auront tous pris la fuite ! Songez-y et ne l’oubliez jamais !
Soldats togolais, des manifestations auront encore lieu les 7, 8, 9 novembre 2017 et encore après : Adoptez une conduite républicaine !
Volez au secours de vos concitoyens !
Protégez-les !

Soyez les soldats du cuirassé Potemkine !
Vous aurez mérité de la patrie et la patrie vous en sera éternellement reconnaissante.

kofi Yamgnane