Société Burkina Faso/ Diaspora togolaise

Trois questions au SG Komi Aziangbédé sur le forum du 9 juin prochain

Publié le mercredi 30 mai 2018, par Yiago Nazzarrio

La Fédération des associations de la diaspora togolaise au Burkina Faso organise une rencontre de remobilisation de ses membres le samedi 9 juin à Ouagadougou. Son Secrétaire général Komi Aziangbédé précise les contours de ce forum en trois points.

Contexte

« La rencontre de Ouagadougou sera l’occasion de jeter les bases d’une nouvelle dynamique de la diaspora togolaise. D’autant plus que depuis un certain temps, on constate une mobilisation et une structuration des Togolais. Mais cette dynamique positive reste limitée tant qu’elle n’est pas partagée sur une grande échelle. C’est pour cette raison que nous projetons lors de la rencontre de faire converger les différentes forces de la diaspora togolaise  », décline Komi Aziangbédé.

Les objectifs

Ce forum placé sous le thème « Approche de l’unité par la solidarité », vise, selon le Secrétaire général de la Fédération des associations de la diaspora togolaise au pays des hommes intègres, à « jeter les bases d’une véritable synergie d’actions de la diaspora togolaise en vue d’améliorer la part contributive de celle -ci au développement du Togo ».

Il s’agira au cours de la rencontre, ajoute-t-il, de faire le bilan moral et financier de la Fédération ; de créer un cadre de dialogue, d’échange, de partage d’expériences eux ; de rendre opérationnel le Haut Conseil des Togolais au Burkina Faso. Ce serait également l’occasion de réfléchir sur les actions à mener pour donner un peu plus de visibilité aux actions de la diaspora togolaise et inviter les participants à une vraie solidarité agissante.

Des communications

A en croire Komi Aziangbédé, plusieurs communications sont prévues au programme. Le tout dans le but de sensibiliser, former et convaincre sur la nécessité de se mettre ensemble pour défendre les causes des compatriotes vivant dans ce pays. Il sera organisé, en outre, insiste-t-il, des panels, des débats, des expositions.

Les Togolais sont estimés environ 1.000.000 personnes dans le pays. 6200 d’entre eux sont membres de la Fédération.