Société

Un bâtiment de latrines publiques à Bè-Adanlékponsi par la SAD

Publié le jeudi 27 septembre 2018, par Leader

Un ouvrage moderne couvert en dalle et électrifié qui comprend 10 cabines avec des wc turcs, 4 urinoirs répartis au niveau des deux extrémités du bâtiment, un forage pour l’approvisionnement en eau potable et 4 lavabos, a été réceptionné ce mercredi 26 septembre 2018 à Bè-Adanlékponsi en présence du représentant de la Mairie centrale, de la mairie du troisième arrondissement, ainsi que de celui du chef canton de Bè, de la direction des mines, de l’Ange et le président du Comité de Développement à la Base, des chefs de quartiers.
Financée à plus de 10 millions de francs cfa par la Société Africaine de Dragage (SAD), cette infrastructure de base de grande importance est destinée à lutter efficacement contre le phénomène de défécation à l’air libre, source de nombreuses maladies.
« La construction d’une latrine publique au quartier riverain du site d’exploitation de sable à Bè répond à un pilier de la SAD qui consiste à participer au développement local de sa zone d’activité dans le but de contribuer à l’amélioration des conditions de vie des populations », a rappelé Sergio Houndako, Directeur général de la SAD filiale du Togo.
Cet ouvrage est le fruit de l’entente entre la société et les communautés à la base. D’autres ouvrages sociaux verront le jour, notamment la place de loisirs et de réjouissances à Bè Hounvémé.
Pour Amouzou Kablè , chef du quartier Bè-Adanlékponsi, représentant du chef canton de Bè, « la SAD et tous ceux qui ont œuvré pour l’édification de cet ouvrage sont à saluer pour avoir répondu aux besoins réels de la population bénéficiaire. »
De son côté, Akouété Ayao Kougblénou, président du Comité de développement à la Base et représentant des bénéficiaires, « le quartier qui accueille cet ouvrage a une forte densité de la population avec des problèmes d’assainissement et de salubrité qui se posent avec acuité. La réalisation de cet ouvrage va amener la population bénéficiaire à changer de comportement. » Il a souhaité en outre la mise en œuvre d’un programme de sensibilisation pour l’usage et l’exploitation efficiente de l’ouvrage.
La SAD a toujours placé le social au cœur de ses activités. Dans la préfecture des Lacs où s’est installé l’un de ses sites d’exploitation de sable, elle a réfectionné une voie de trois kilomètres traversant tout le village.